Qu’est ce que la cooptation et comment ça fonctionne ?

cooptation
Table des matières

La cooptation est une technique de recrutement qui implique la recommandation d’un candidat par un salarié de l’entreprise.

Cela permet à l’entreprise de trouver des personnes en recherche d’emploi qualifiés qui ont été préconisés par des personnes en qui elle a confiance. La personne suggérée est souvent appelée « candidat coopté ».

La cooptation : comment ça marche ?

La cooptation est un processus de recommandation de candidats pour des postes vacants au sein d’une société ou d’une organisation, par des salariés actuels ou des membres de son réseau externe. Voici comment cela fonctionne :

  • La direction met en place un programme de cooptation pour encourager les travailleurs à suggérer des personnes en recherche d’emploi qualifiés.
  • Les salariés sont informés du programme de cooptation et des postes disponibles.
  • Si un salarié connaît une personne qualifiée, il peut le recommander à la direction de l’organisation.
  • La direction examine ensuite la candidature suggérée et décide si elle doit être acceptée ou rejetée.
  • Si la candidature est acceptée, le salarié qui a suggéré la personne peut recevoir une prime ou une récompense pour sa suggestion réussie.

Il est important que les travailleurs conseillent des candidats qualifiés et adaptés à la culture de la société afin d’assurer la qualité de l’embauche et la réussite du programme.

On distingue deux formes principales de cooptation : la cooptation interne et la cooptation externe.

Cooptation interne

La cooptation interne se produit lorsque des travailleurs recommandent des candidats pour des postes vacants au sein de l’organisation où ils travaillent. Cette forme de cooptation peut être très bénéfique pour eux, car elle permet de trouver des personnes en recherche d’emploi qualifiés et suggérés par des personnes en qui l’entreprise a confiance.

Cooptation externe 

La cooptation externe se produit lorsque des individus recommandent des candidats pour des postes vacants dans une société où ils ne travaillent pas. Cette forme de cooptation peut également être très bénéfique, car elle permet de trouver des personnes en recherche d’emploi qualifiés et suggérés par des personnes en qui l’entreprise a confiance, mais qui ne font pas partie de l’entreprise.

Les avantages de la cooptation : quand l’entreprise et les salariés font équipe !

Cette pratique est de plus en plus populaire et ce, pour de bonnes raisons ! La  cooptation présente de nombreux avantages pour la société et pour les salariés impliqués dans le processus. Elle est bénéfique de plusieurs façons :

Des avantages pour l’entreprise…

  • Elle permet de gagner du temps et de l’argent en réduisant les coûts de recrutement et en accélérant le processus d’embauche.
  • Les employés en poste connaissent mieux la culture d’entreprise, ce qui leur permet de recommander des personnes en recherche d’emploi qui seront plus à même de s’intégrer rapidement et efficacement.
  • La cooptation renforce la cohésion d’équipe, en impliquant les salariés dans le processus de recrutement et en leur montrant que leur avis compte.

… et pour le salarié !

Les avantages de la cooptation ne sont pas réservés que à l’entreprise, les salariés peuvent également en bénéficier :

  • En recommandant des candidats, les employés renforcent leur réseau professionnel et leur positionnement en tant qu’acteurs clés de l’entreprise.
  • Les employés qui suggèrent des candidats peuvent se sentir valorisés et reconnus pour leur travail.
  • Enfin, la cooptation peut également donner lieu à des primes (souvent 500€ ou 600€) ou des avantages en nature pour les salariés qui recommandent des candidats embauchés.
     

Exemples de cooptation réussie 

De nombreuses sociétés de renom ont adopté la cooptation comme méthode de recrutement, parmi lesquelles on peut citer Google, Apple, SNCF, Amazon, ou encore Uber. Ces organisations ont compris les avantages de la cooptation pour attirer les meilleurs talents et renforcer la culture d’entreprise.

  1. La SNCF, entreprise publique française de transport ferroviaire, offre 600€ aux salariés qui parrainent un ami. Ainsi, le programme de cooptation de la SNCF permet de réduire les coûts de recrutement et de diminuer le temps nécessaire pour pourvoir les postes vacants.
  2. Google, la célèbre entreprise a également un programme de cooptation qui a été très efficace. Les employés peuvent recommander des personnes qualifiées pour les postes vacants et s’ils sont embauchés, l’employé qui a recommandé reçoit une prime.
  3. Uber : l’entreprise de transport a également mis en place un programme de cooptation qui a été très efficace. Les chauffeurs peuvent recommander d’autre personne pour devenir chauffeur Uber et s’ils sont acceptés, le chauffeur qui a parrainé le candidat reçoit une prime.

Ces exemples montrent que la cooptation peut être un excellent moyen de recruter de nouveaux talents pour une entreprise.

Conseils pour optimiser la cooptation (en tant qu’employeur)

Si vous envisagez d’adopter la cooptation dans votre entreprise, voici quelques conseils pour optimiser cette méthode de recrutement : 

Comment promouvoir la cooptation au sein de l’entreprise ?

Pour promouvoir la cooptation au sein de votre entreprise, vous pouvez organiser des événements de recrutement interne, inciter vos salariés à partager les offres d’emploi sur leurs réseaux sociaux, ou encore offrir des primes de cooptation attractives.

Quels sont les pièges à éviter ?

Il est important d’éviter certains pièges qui pourraient nuire à l’efficacité de la cooptation, comme le favoritisme, le manque de transparence dans le processus de recrutement, ou encore la pression exercée sur les salariés pour recommander des candidats.

Comment faciliter la cooptation ?

Pour faciliter la cooptation, vous pouvez utiliser des plateformes de recrutement, des systèmes de primes de cooptation automatisés, ou encore des logiciels de gestion des suggestions de salariés. Ces outils peuvent vous aider à maximiser l’efficacité de la cooptation dans votre entreprise.

Conseils pour réussir une cooptation (en tant que salarié)

Pour un employé, la réussite d’une cooptation dépend de plusieurs facteurs :

  • Identifier le bon candidat : avant de suggérer une personne, il est important de s’assurer qu’il correspond aux critères de sélection de l’entreprise et qu’il est qualifié pour le poste.
  • Obtenir l’approbation de l’entreprise :  il est également important de s’assurer que l’organisation accepte les propositions de ses salariés ou de ses réseaux externes.
  • Préparer une recommandation de qualité : la suggestion doit être claire, concise et bien argumentée, en mettant en avant les compétences et les qualités du candidat recommandé.
  • Soumettre la suggestion : la proposition doit être soumise dans les délais impartis et en utilisant les canaux appropriés (formulaire de recommandation, e-mail, etc.).
  • Suivre l’avancement du processus de recrutement : il est important de suivre l’avancement du processus de recrutement et de fournir des informations supplémentaires si nécessaire.

Pour vous aider dans cette quête, n’hésitez pas à profiter de la puissance du recrutement digital. Pas besoin d’être RH pour l’utiliser ! Avec un ordinateur et de la détermination, tout est possible.

Quelle est la différence entre le piston et la cooptation dans le recrutement ?

Le piston est le fait d’obtenir un emploi grâce à des relations personnelles ou familiales, sans égard pour les qualifications ou les compétences requises pour le poste. Le piston implique donc une discrimination positive qui ne repose pas sur le mérite mais sur les relations privilégiées qu’une personne peut avoir.

En revanche, comme nous l’avons vu plus haut, la cooptation est une pratique plus professionnelle, qui consiste à recommander une personne pour un poste en se basant sur ses compétences et son expérience. Le coopteur, ou le salarié de l’entreprise qui recommande une personne pour un poste, met en avant les qualités professionnelles du candidat et son adéquation avec les valeurs de l’entreprise.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Vous souhaitez postuler ou publier une offre d'emploi ?

Pour les chercheurs d’emploi : Ajoutez votre CV et postuler à des offres d’emploi dans l’entreprise qui vous tente le plus.

Pour les recruteurs : Recrutez vos futurs talents grâce à notre plateforme de recrutement dédiée au digital.

À lire également

ecole de commerce debouchees

Que faire après une école de commerce ?

L’école de commerce est une formidable expérience qui ouvre à une myriade de possibilités. Cette période intensive de formation est l’occasion d’acquérir un ensemble de

quitter emploi

Comment quitter un CDI pour un autre emploi ?

Changer d’emploi peut être une étape passionnante et effrayante à la fois. Lorsque vous êtes en contrat à durée indéterminée (CDI) et que vous envisagez